AU QUOTIDIEN

Mettre ses proches à l'abri :
S'assurer pour se rassurer

02 avril 2021
3 MIN

Un accident de la vie peut toujours arriver : se protéger à l’avance avec une assurance adaptée à ses besoins permet une meilleure sécurité pour l’avenir.

Certains événements, comme par exemple un grave accident, occasionnent bien souvent d’importantes pertes de revenus. On n’y pense pas toujours, mais vieillir peut aussi avoir des conséquences financières en cas de dépendance. Heureusement, il existe des solutions pour faire face à chacune de ces situations.

Protéger ses proches en cas de coups durs

Mauvaise chute, maladie grave, accident de la route… Prévoir l’imprévisible est par définition impossible. Alors vaut-il mieux ne rien faire ? Au contraire : souscrire un contrat de prévoyance peut vous permettre de préserver l’avenir de votre famille en la mettant à l’abri du besoin.

Un décès a des conséquences financières immédiates pour les proches : les comptes et les livrets ouverts au nom du défunt sont aussitôt bloqués, son salaire ou sa retraite ne sont plus versés (une retraite de réversion peut être obtenue sous certaines conditions, mais son montant est diminué de moitié). Souscrire une assurance Décès/PTIA(1) permettra par exemple au conjoint survivant de faire face aux premières dépenses, de continuer à financer ses projets de vie ou les études des enfants. Elle comprend généralement une aide financière immédiate pour couvrir les premiers frais (obsèques, loyer, crédits…) puis, surtout, le versement d’un capital dont le montant est prévu à l’avance. L’assurance Décès Généa(2) proposée par Société Générale garantit ainsi le versement d’un capital compris entre 30 000 € et 149 999 €, aux bénéficiaires désignés en cas de décès de l’assuré ou à l’assuré en cas de PTIA, capital exonéré d’impôts et de droits de successions.

Et pour les prêts immobiliers ? Dans la plupart des cas, ils sont contractés par les deux conjoints, mais que se passe-t-il en cas de décès ? Le risque pour le conjoint survivant est de se retrouver dans l’impossibilité matérielle de rembourser seul son emprunt. Aujourd’hui, la souscription à une assurance emprunteur(3) est devenue une condition d’octroi du prêt pour les banques. Souscrite lors de la mise en place du crédit immobilier, elle peut permettre au conjoint survivant de ne plus avoir de mensualités à payer, ou en tout cas, de limiter l’impact. Mieux vaut en parler à l’avance avec son Conseiller, par exemple au moment de souscrire son Assurance emprunteur prêt immobilier, proposée par Société Générale.

Enfin, pour les crédits à la consommation, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais elle est fortement conseillée car elle offre une protection complète de l’assuré et de ses proches. En cas d’événement grave et imprévu, l’assurance prend en charge tout le capital restant dû, ou partie des mensualités du crédit, à hauteur de la quotité assurée.

Un accident de la vie est aussi susceptible de mettre en danger l’équilibre financier du foyer. Dans les cas les plus graves, il peut engendrer des séquelles irréversibles. La personne qui en est victime ne peut plus travailler et doit même être assistée pour les gestes essentiels de la vie courante. En souscrivant une Assurance Accidents de la Vie(4) proposée par Société Générale, en cas d’accident, l’assuré disposera de prestations d’assistance et d’une indemnisation calculée sur les préjudices subis et en fonction du taux d’invalidité.

Faire face à la perte d'emploi

D’autres situations peuvent être tout aussi pénalisantes, par exemple, dans le cas d’une perte d’emploi. Le montant de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ne compensera pas totalement la perte de vos revenus (en cas de chômage, Pôle Emploi peut être amené à verser une indemnité brute équivalente à 57% du salaire brut(5)) et risque de fragiliser votre budget (crédits, charges fixes de la vie courante…).

Vous avez deux solutions à votre disposition, qu’il vous est possible d’activer conjointement ou séparément :

  • L’Assurance emprunteur de votre crédit immobilier ou de votre crédit à la consommation peut comprendre, en option, une garantie perte d’emploi, avec le versement au bénéficiaire de mensualités, en cas de rupture d’un contrat de travail à durée indéterminée (l’Assurance emprunteur proposée par Société Générale le permet).
     
  • Vous pouvez également souscrire une assurance perte d’emploi, qui prévoit le versement d’une indemnité mensuelle, en cas d’arrêt de travail de longue durée ou de perte d’emploi. Le montant de l’indemnité est défini au moment de la souscription du contrat, et vient bien entendu s’ajouter à l’allocation mensuelle versée par Pôle Emploi. L’Assurance Garantie de Salaire(6) proposée par Société Générale vous aide ainsi à maintenir votre niveau de vie en cas de perte d’emploi subie ou d’arrêt de travail de longue durée.

Anticiper les risques de dépendance

L’allongement de la durée de vie augmente, pour tous, le risque de perte d’autonomie. Dans le cas d’un maintien à domicile, la dépendance occasionne de nombreux frais d’équipement ou d’intervention à ne pas négliger. Séjourner en maison de retraite a également un coût important que l’on n’anticipe pas forcément.

Par exemple :

  • 1 800 €, c’est le coût mensuel moyen de la dépendance en cas de maintien à domicile(7),
  • 2 900 €, c’est le coût mensuel moyen de la dépendance en cas de maintien en établissement spécialisé(8).

L’assurance dépendance permet de mieux vivre la perte d’autonomie, grâce au versement d’une rente mensuelle et d’un capital d’équipement pour adapter son logement à ses besoins (siège de douche mural, éclairage automatisé, volets roulants…).

Le proche aidant, qu’il soit un membre de la famille ou une personne entretenant des liens étroits avec la personne aidée, peut également souscrire une assurance spécifique. Il pourra ainsi bénéficier, par exemple, d’une formation au rôle d’aidant, de prestations d’assistance pour l’accompagner dans son quotidien d’aidant ou organiser son remplacement, mais aussi du soutien de professionnels.

Société Générale propose une offre de protection complète pour les seniors (l’assurance dépendance Garantie Autonomie Senior(9)), comme pour les aidants (Garantie Autonomie Aidant(9)), comprenant une prise en charge financière et de nombreuses prestations et services pratiques, bien utiles pour faire face à ces situations.

Vous envisagez de souscrire un contrat de prévoyance pour vous protéger et mettre vos proches à l’abri ? Parlez-en avec votre Conseiller.

Prendre rendez-vous